Les courriels, pas juste pour les Nuls!

01/02/2018

De nos jours, rares sont ceux qui ne possèdent pas d’adresse courriel. Pour les gens branchés, il est fréquent d’en posséder plus d’une. Le sujet de notre première publication touche donc une notion assez basique de la vie numérique, mais ô combien importante : se doter de plusieurs adresses courriel et les utiliser à bon escient. En effet, les bonnes pratiques dans le domaine suggèrent fortement d’avoir recours à divers comptes courriel hébergés chez différents fournisseurs, et ce, pour des usages variés.

Conseil #1 : Ne jamais utiliser un compte professionnel pour un usage personnel.

Vous devez garder en tête que le contenu des messages reliés à un compte professionnel peut, en tout temps, être consulté par votre employeur pour diverses raisons autres que la surveillance. Vous devez tracer une ligne claire entre vos comptes courriel à usage personnel et professionnel. Chacun a droit à sa vie privée et il est de votre responsabilité de poser les actions pour vous en prévaloir. L’inverse est également vrai. Par exemple, si votre compte courriel personnel est piraté et que vous avez déjà contacté des relations professionnelles avec cette adresse, il est possible que ces gens soient sollicités en votre nom (personnel) dans des circonstances obscures sans que vous ne puissiez rien y faire. Alors que si cela se produit avec une adresse professionnelle, vous serez supporté par le service informatique de votre organisation et l’image qui en découlera sera tout autre.

Conseil #2 : Adopter un compte courriel pour anonymiser vos activités sur Internet.

Lorsque vous souhaitez publier des commentaires ou tout simplement pour vous enregistrer sur des sites où le dévoilement de votre vraie identité n’est pas nécessaire, il convient d’utiliser un compte courriel qui n’a aucun lien avec votre vie réelle. Pour ce faire, vous devez éviter de révéler des informations via ce compte ou lors de sa création permettant de vous identifier.

Conseil #3 : Diriger les inscriptions de « NewLetters » ou des notifications de moindre importance sur un compte courriel spécifique.

Cela aura comme effet de diminuer votre perception de pourriel et d’avoir un meilleur contrôle sur les entrées de vos comptes principaux puisqu’ils seront épargnés de ces abonnements parfois polluants desquels on hésite à se désinscrire! Bref, on accède au compte courriel pour consulter seulement et notre quotidien n’en souffre pas. Autre détail important, parfois, les termes d’abonnement à divers médias, concours ou « NewsLetters » précisent que les listes d’adresses des abonnés peuvent être partagées avec des partenaires tiers. Ces derniers alimenteront sans doute cette spirale de communication non désirée. D’où l’idée de tenir tout ça à l’écart de votre vie et identité.

Conseil #4 : Avoir des comptes chez divers fournisseurs.

Le but ici est de diviser le risque d’incident de sécurité qui pourrait se produire chez un fournisseur (eh oui, cela s’est déjà produit et cela se produira encore). Si toutes vos informations sont stockées au même endroit et qu’elles sont, à un certain moment, potentiellement accessibles par des personnes malveillantes, alors l’entièreté de vos avoirs numériques est touchée. En ayant plus d’un compte et surtout hébergé ailleurs, ce risque est divisé en deux et les oeufs ne sont pas tous dans le même panier pour bien se comprendre. Évidemment, cela ajoute un certain fardeau et l’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe devient un allié précieux.

Conseil #5 : Activer la double authentification sur vos comptes courriel.

Tel qu’abordé par notre spécialiste, monsieur Jean-Philippe Perin, lors d’un webinaire sur la cybersécurité en décembre dernier, il est primordial de protéger l’accès à nos comptes courriel en activant la double authentification. Les fournisseurs de courriels les plus populaires le proposent et si ce n’est pas le cas du vôtre, changez de fournisseur! Vous pouvez également activer la double authentification pour vos comptes Facebook, PayPal, Dropbox et Linkedin. C’est une résolution technologique pour 2018 que je vous suggère. Ce sera d’ailleurs le sujet de notre prochaine publication où nous vous donnerons des instructions pour procéder à la mise en place de cette mesure de sécurité qui est devenue un incontournable. 

 

 

 

Retour à la liste